Le bruit en photo ou vidéo numériques est la présence d’informations parasites qui s’ajoutent de façon aléatoire aux détails de la scène photographiée numériquement en photo ou vidéo numériques. Il a pour conséquence la perte de netteté dans les détails.

bruit numerique

Crédit Photo: Mdf (Creative Commons By) | le bruit numérique

Le bruit numérique est constitué de petits points qui se produit dans les photos à longue exposition ou dans les photos prises avec un réglage ISO élevé dans des conditions peu lumineuses.

La sensibilité ISO

Lorsque l’utilisateur augmente la sensibilité ISO, l’appareil ne fait que changer l’amplification du signal fourni par le capteur3, signal qui inclut les différents types de bruit : avant numérisation (bruit thermique, bruit de grenaille) et pendant la numérisation (bruit de lecture). Voici la comparaison du niveau de bruit entre deux photos, l’une prise à 100 ISO, l’autre à 1600 ISO. Les deux images ont des expositions semblables. Seuls varient les sensibilités ISO et le temps de pose :

100 iso

Crédit Photo: Andrew Hutton (Creative Commons By) | 100 ISO

Crédit Photo: Andrew Hutton  (Creative Commons By) | 1600 iso

Crédit Photo: Andrew Hutton (Creative Commons By) | 1600 ISO

100 ISO en haut, 1600 ISO en bas

100 % : 100 ISO en haut, 1600 ISO en bas

Les sensibilités habituelles sont 100, 200, 400, 800, 1600, 3200, 6400 et 12800 ISO.
Plus le nombre est élevé plus la sensibilité est importante. Le passage d’une valeur à la valeur supérieure double la sensibilité, par exemple 400 ISO est 2 fois plus sensible que 200 ISO. La différence entre ces valeurs ISO est d’environ 1 IL3.
L’augmentation de la sensibilité du capteur se traduit par ce que l’on appelle du bruit numérique.

Il faut noter qu’à sensibilité égale, tous les capteurs ne se valent pas. Les appareils haut de gamme sont capables de clichés de grande qualité même à des sensibilités élevées.

Comment réduire le bruit lors de la prise de vue?

               Travaillez à ISO faible
La limitation de la sensibilité ISO permet donc de limiter le bruit d’image, voire de le supprimer.
Les performances d’un appareil s’améliorent de générations en génération.
Selon les appareils photo, on n’obtient pas la même quantité de bruit à sensibilité équivalente. Il faut savoir que certains reflex professionnels produisent moins de bruit à 6400 ISO qu’un appareil d’entrée de gamme à 400 ISO. C’est du en grande partie à la résolution et à la taille du capteur.

Plus la sensibilité ISO est élevée, plus l’image sera bruitée.
Vous pouvez réduire le bruit numérique en prenant vos photos à des réglages ISO compris entre 100 et 400. Le réglage de 400 ISO donne plus de latitude d’exposition, mais même ce réglage peut provoquer un peu de bruit numérique. De nombreux modèles de reflex numériques disposent d’une fonctionnalité de réduction du bruit. Si vous l’activez, elle sera utilisée automatiquement lorsque vous prendrez des photos avec de longues expositions.
Dans la mesure du possible, il est quand même préférable de travailler à ISO faible.

               Utilisez un trépied
Si l’élément à photographier n’est pas en mouvement et que vous ne pouvez pas utiliser de flash, l’utilisation d’un trépied vous permet de prendre des photos avec des réglages ISO bas.

Augmentation du temps de pose, ce qui augmente les risques de flou cinétique et/ou de flou de bougé. On remédie au flou de bougé par la fixation de l’appareil-photo sur un trépied, ou partiellement en utilisant le stabilisateur d’images disponible sur certains objectifs.

               La luminosité
Augmentation de la luminosité de la scène photographiée, dans la mesure du possible (photo en intérieur, éclairage du premier plan).

               Noir et blanc
Le bruit numérique passe mieux en noir et blanc: c’est une façon économique de sauver les photos les plus bruitées.

               Logiciel pour la réduction de bruit
Si le bruit est toujours présent sur vos images, vous pourrez toujours utiliser des petits logiciels d’atténuation du bruit.

               JPEG et RAW
Les systèmes embarqués de réduction du bruit ne s’appliqueront que si vous enregistrez vos images dans le format JPEG. Dans le cas d’un enregistrement au format RAW, il n’y aura pas de lissage sur l’image. En RAW, l’option n’est guère réaliste car la marge de sécurité est plus grande côté ombres que lumières.

Comment gérer le bruit sur un fichier RAW?
La première des possibilités était de passer par le logiciel de traitement fourni avec l’appareil. Ainsi, chez Canon, le programme Digital Photo Professionnal, intègre un algorithme de réduction de bruit variant selon le modèle d’appareil et la sensibilité employée. Nikon propose l’équivalent avec Capture NX2.
Chez Adobe, le module Camera RAW qui est associé à Photoshop CSx et dont le moteur est également intégré à Lightroom permet de gérer ce bruit manuellement.